Recherche

Sur le chemin du bien-être

Santé, Bien-être

Catégorie

HYPNOSE ERICKSONIENNE

Les Phobies

Une phobie est une peur qui comme toutes les autres est subjective, mais elle est surtout irraisonnée, obsédante et profondément ancrée dans notre inconscient, si bien qu’il est absolument impossible d’y faire face pour la personne qui en souffre. Il est très difficile d’être dans la peau d’une personne phobique. Elle se sent souvent incomprise par son entourage. Au delà du simple fait que cette peur est très profonde, elle n’est souvent pas ou peu justifiée au regard des autres, et la personne phobique en est tout a fait consciente mais ne peux pas lutter. Ces personnes sont emprisonnées par leur peur qui les paralyse dans leur vie quotidienne.  Lire la suite

Publicités

Remboursement des séances d’hypnose?

Si quelqu’un vous proposait un médicament qui traite une multitude d’affections, sans prescription, sans effets secondaires; vous ne le croiriez probablement pas.

Pourtant l’hypnose, sans être une baguette, ou une potion magique, est efficace et bénéfique dans un nombre assez important d’affections. Cette technique se démocratise prend une place de plus en plus grande dans les centres hospitaliers. Certaines mutuelles avec un forfait médecine douce prennent en charge une partie des séances en cabinet ou en milieu hospitalier. Combien de temps faudra-t-il à la sécurité sociale pour réaliser qu’en remboursant cette thérapie brève elle fera d’énormes économies en comparaison à d’autres qui sont plus longues et donc plus couteuses? Encore une fois il y a des choses qui nous échappent.

CONFIANCE EN SOI ET ESTIME DE SOI

 

Ce sont deux choses différentes que l’on a souvent tendance à confondre. L’estime et la confiance vont de pair mais se construisent différemment.

Pour vous aider à y voir plus clair et à faire la différence entre les deux, voici présentés ci-dessous les deux concepts.

Peu importe votre niveau de confiance ou d’estime, il est possible de les développer, à tout âge !

 

Confiance en soi, estime de soi, quelle différence ?

Commençons par les définitions du dictionnaire :

    L’estime de soi  « est un terme désignant le jugement ou l’évaluation faite d’un individu en rapport à sa propre valeur ».Wikipédia

     Avoir confiance en soi : « c’est être assuré de ses possibilités, croire en ses capacités » l’internaute.com

     L’estime est une opinion  et la confiance en soi un sentiment.

 

  • La confiance en soi :

La confiance en soi se développe progressivement dès l’enfance, elle dépend de notre parcours de vie, de la reconnaissance que nous apporte notre entourage, de notre éducation, de notre propre personnalité et aussi de nos actions et comportements de tous les jours.

Elle dépend de plusieurs facteurs, ce n’est pas inné. A un moment donné, les personnes ayant confiance en elles ont décidé, plus ou moins consciemment de se faire confiance. La confiance en soi s’appuie sur l’expérience propre de la personne, nous avons tendance à nous inspirer des résultats obtenus dans le passé pour prévoir ce qui nous attend, il est toujours plus facile de créer la confiance en terrain conquis. Nous sommes généralement protégés par notre inconscient qui nous empêche d’avoir une confiance en nous aveugle, trop confiance peut facilement jouer des tours. Une personne qui entreprend une tâche nouvelle ou s’implique dans une situation inconnue ne peut connaître à l’avance les résultats qu’elle obtiendra. Elle sait cependant que différents facteurs peuvent entrer en ligne de compte et  la confiance permet de mobiliser les ressources nécessaires pour faire face à cette situation. Avoir confiance signifie que l’on sait que l’on est capable de trouver les solutions en s’appuyant sur son expérience et ses valeurs, tout en gardant à l’esprit qu’on sait aussi que peut être on n’arrivera pas à atteindre nos objectifs en rapport à cette situation. Certains paramètres ne sont pas toujours maitrisable.  Avoir confiance en soi ne signifie pas que l’on va réussir systématiquement tout ce que l’on entreprend, mais que l’on sait que l’on est capable de se donner les moyens d’y arriver. .

Vu de l’extérieur, la confiance en soi apparaît souvent comme générale, mais en réalité, elle est toujours spécifique, elle n’est pas statique, elle varie selon les situations, les moments de notre vie et nos expériences. Comme je le disais précédemment il est toujours plus simple d’avoir confiance en soi en terrain conquis. Si par exemple vous avez 10 ans de carrière professionnelle, la confiance en vous s’est développée avec votre expérience. Alors que vous réalisez approximativement les même tâches qu’à vos trois ans de carrière, la confiance n’est pas la même ainsi que la sérénité avec laquelle vous accomplissez ces tâches. De même, si l’on vous met sur des skis pour la première fois et que vous savez que l’équilibre n’est pas votre force, vous n’aurez pas vraiment confiance  en vos capacités, par conséquent pas confiance en vous. On peut donc dire aussi que l’habitude crée la confiance. Ne perdons pas de vue non plus que la confiance est variable. Par exemple si vous aviez pratiqué un sport X pendant des années et que pour une raison ou une autre vous avez arrêté, au moment où vous reprendrez, votre confiance en vous sera moins importante. Le manque de nouvelles expériences amène la confiance à s’amenuiser. De nouvelles expériences malheureuses peuvent également la diminuer voire la détruire.

 

  • L’estime de soi : 

L’estime de soi est le résultat d’une auto-évaluation. Elle se manifeste par la fierté que nous avons d’être nous-même, de nos valeurs et repose sur l’évaluation continue de nos actions. Que nous en ayons conscience ou non, l’évaluation que nous faisons de nos comportements nous atteint toujours. Inconsciemment à chaque fois que nous agissons, nous jugeons si ce que nous avons fait est valable ou pas, si nous sommes fièrs (valorisés) ou déçus de nous (dévalorisés à nos yeux) et cela en regard de nos valeurs. Ceci s’inscrit dans notre mémoire, notre inconscient et participe à augmenter notre estime de soi ou bien au contraire à la diminuer selon le cas.

Ainsi, l’estime de soi est une valeur fragile et changeante. Elle augmente chaque fois que nous agissons en respectant nos valeurs et diminue chaque fois que notre comportement va à leur encontre. Il est donc possible qu’elle soit très haute ou très basse selon les périodes de notre vie. Elle va dépendre également de notre humeur. Si nous sommes de bonne humeur, que nous voyons la vie de façon positive, on va avoir plus facilement tendance à relativiser et à se pardonner soi-même quand on a eu un comportement peu satisfaisant et ainsi moins diminuer notre estime. A l’inverse, si nous sommes dans notre période négative, nous allons être plus exigeant envers nous-même.

Quand notre estime de soi est au beau fixe :

Il sera plus facile de prendre des décisions, d’aller au bout de nos projets, on a plus d’attrait pour les autres, plus de facilité dans nos rapport avec autrui, plus de facilité à composer avec notre vie amoureuse et familiale, plus de patience, plus facilement confiance en nous. On voit notre vie de façon plus positive et plus en grand. Ceci nous mène dans un cercle vertueux où tout nous sourit et ou la vie est plus facile.

Quand notre estime de soi est basse :

C’est l’inverse, la vie est plus difficile et l’on tombe dans un cercle vicieux où il est plus dur de remonter la pente !

Quelques conseils ?

  • Connaître vos forces et vos faiblesses, vos qualités et vos défauts vous permettra d’en tirer le meilleur parti et de mieux vous affirmer.
  • Apprenez à voir la vie du bon côté, à voir le positif en chaque chose, si vous êtes optimiste il sera plus facile de redorer votre estime et de reprendre confiance en vous.
  • Arrêtez d’exacerber vos défauts et d’oublier vos qualités.
  • Voyez vos amis, profitez de la vie, sortez faites ce que vous aimez.
  • Entourez-vous de personnes valorisantes, acceptez les compliments.
  • Faites une cure de ce pour lequel vous êtes doués, mettez-vous en valeur à vos yeux et à ceux des autres.
  • Soignez votre apparence, mieux vous vous sentirez dans votre corps et aux yeux des autres et plus vous aurez de facilités à vous aimer, à vous estimer et à reprendre confiance en vous.
  • Passez à l’action par petits pas plutôt que de sauter directement dans le grand bain.
  • Soyez avec vous-même comme vous voulez que les autres soient avec vous.
  • Aidez les autres, se sentir utile renforce notre estime.

 

Et si tous ces conseils ne vous aident pas voilà ce que je vous propose : Hypnothérapie et /ou sophrologie et/ou Ennéagramme.

 

La Sophrologie, ce que je vous propose:

La sophrologie guidée en séance individuelle, seule ou en complément d’une autre méthode. Il faut compter minimum 10 séances pour avoir un résultat. Celui-ci dépend beaucoup de votre travail et bien sûr de votre motivation. C’est une méthode participative où il vous sera demandé de vous entrainer entre chaque séance. Je vous apprendrai à utiliser les techniques de sophrologie de manière autonome afin de pouvoir réutiliser cette méthode au quotidien. Le but de la sophrologie est de vous aider à reprendre contact avec votre corps, votre mental, de vous concentrer réellement sur votre ressenti physique et émotionnel. Elle vous permet de retrouver l’harmonie et de reprendre contact avec votre être profond de réapprendre à vous connaître.

Lors de la première séance pas de sophrologie à proprement parler. Nous discuterons de vous, de votre ressenti, de votre problème de confiance ou d’estime, puis je vous apprendrai les techniques respiratoires qui seront utilisées lors de la prochaine séance.

 

Ce que je vous propose en séance d’hypnothérapie :

Vous aider à vous détendre l’espace de la séance, l’ambiance calme et conviviale de mon cabinet se prête à l’instauration d’une relation de confiance nécessaire à la réussite de l’hypnose.

Nous commencerons par discuter de votre problème de confiance ou d’estime de soi. Vous seul choisirez ce que vous voudrez me confier, je vous rappelle que je suis soumise au secret professionnel et que je ne suis pas là pour vous juger (Cf la charte de qualité).

    Une fois votre objectif déterminé (ce que vous voulez obtenir de la séance en regarde de votre problème ou de sa cause ou de ses effets). Je vous expliquerai précisément ce qu’est l’hypnothérapie, ce que sont le conscient et l’inconscient, quelle est ma méthode et ce qui se passe lorsque vous êtes sous hypnose.

    Nous procéderons ensuite à un petit test afin de déterminer votre degré de sensibilité à l’hypnose.

    Et enfin nous passerons à l’induction (mise en place) de l’état d’hypnose en vous plongeant dans une relaxation agréable où vous n’aurez rien d’autre à faire que de vous laisser aller à la détente et vous laisser guider confortablement installés par le son de ma voix, simplement profiter de cet instant pour vous, loin de vos tracas quotidiens.

Selon le cas j’ai la possibilité de créer un ancrage sous hypnose, c’est-à-dire un petit geste (croiser les doigts par ex) à faire dans le future à un moment où vous serez en situation de stress, ceci vous permettra de retrouver instantanément l’état de détente acquis pendant la séance d’hypnose (très intéressant pour les problèmes de confiance liés aux interventions en public par exemple)

Je peux également vous apprendre à vous détendre vous-même par l’autohypnose..

 

But  de la séance d’hypnothérapie :

     Le but est de trouver en vous les ressources pour vous aider à reprendre le contrôle de vos émotions, de vos pensées pour que vous puissiez reprendre confiance en vous ou que vous puissiez avoir une meilleure estime de vous.

Il y a plusieurs possibilités selon votre cas, soit simplement mobiliser vos ressources. Soit il est possible de vous confronter à la raison, aux causes de votre manque de confiance ou d’estime et de remplacer ce qui est négatif par du positif afin de désensibiliser, d’apprendre à votre inconscient les sensations de confiance, d’estime de soi beaucoup plus agréable. Ainsi l’hypnose va vous aider à reprendre confiance, à mieux contrôler vos sentiments pour vous-même, votre conception de vous.

 

L’intérêt de l’Ennéagramme :

L’Ennéagramme est l’étude de la  personnalité. Il est intéressant de connaître sa personnalité afin de prendre conscience de vos forces et de vos faiblesses. Et ainsi d’en tirer le meilleur parti.

STRESS, PRESSION, ANGOISSE

t

Ces mots font maintenant partie de notre vie quotidienne, travail, vie privée, peu sont épargnés par le stress. 7 personnes sur 10 reconnaissent être stressées dans leur vie quotidienne. Les femmes sont plus stressées que les hommes. 60% des français sont stressés par leur travail. Le stress est la première cause d’arrêt maladie. Lire la suite

Important pour choisir son hypnothérapeute

 

 

L’hypnothérapie n’est pas encore reconnue même si on l’utilise déjà avec succès dans différents domaines en cabinet ou à l’hôpital. Lire la suite

L’hypnothérapie pour arrêter de fumer

j'arrete de fumer

L’hypnose est très efficace sur l’arrêt du Tabac si la personne est réellement motivée à 200% . J’ai choisi de ne pas faire de séance concernant le Tabac mais je vous propose quelques explications sur ce site pour que vous puissiez faire un choix éclairé. Lire la suite

L’HYPNOTHERAPIE POUR QUI ?

 

Tout le monde peut  être hypnotisé à des fins thérapeutique, de l’âge de 6/7 ans selon la maturité à 80/85ans selon l’état de santé mentale.

L’hypnose Ericksonienne n’est pas efficace sur  les personnes atteintes  de maladie psychiatrique ou bien d’une démence.

Il n’y a pas de contre-indications, ni d’effets indésirables et encore une fois il n’est pas possible d’amener  une personne à faire ce qu’elle ne voudrait pas.

LES DOMAINES D’APPLICATION DE L’HYPNOSE ERICKSONIENNE

Aide à la gestion du stress, des émotions, d’une dyslexie et troubles associés (hyper activité, anxiété, stress)

Contrôle du poids

Diminution voir suppression de certaines douleurs (après avis médical)

Aide à se libérer d’ :

Lire la suite

QU’EST-CE QUE L’HYPNOSE ERICKSONIENNE ?

C’est une hypnose thérapeutique qui n’a  rien à voir avec l’hypnose de spectacle dont on entend beaucoup parler en ce moment. Cette dernière fait beaucoup de tort à l’hypnothérapie parce que les gens font l’amalgame. L’hypnose de spectacle dite hypnose classique n’a pas le même objectif que l’hypnose thérapeutique. Je ne dénigre pas cette forme récréative de l’hypnose, je veux juste que vous compreniez que ce n’est pas la même chose. Cependant lors de ces spectacles vous pouvez apprécier  les possibilités de l’inconscient.

 

L’hypnose Ericksonienne s’apparente à de la relaxation, Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑