C’est une hypnose thérapeutique qui n’a  rien à voir avec l’hypnose de spectacle dont on entend beaucoup parler en ce moment. Cette dernière fait beaucoup de tort à l’hypnothérapie parce que les gens font l’amalgame. L’hypnose de spectacle dite hypnose classique n’a pas le même objectif que l’hypnose thérapeutique. Je ne dénigre pas cette forme récréative de l’hypnose, je veux juste que vous compreniez que ce n’est pas la même chose. Cependant lors de ces spectacles vous pouvez apprécier  les possibilités de l’inconscient.

 

L’hypnose Ericksonienne s’apparente à de la relaxation, c’est une forme plus aboutie de la sophrologie. Elle fait partie des thérapies dites brèves. C’est une méthode qui vise à modifier légèrement l’état de conscience afin d’accéder à l’inconscient. Son but est de permettre au patient de puiser en lui les ressources nécessaires à la résolution de son problème. Le patient est toujours conscient de ce qui se passe et peut  à tout moment stopper la thérapie. Il n’y a pas de possibilité de manipulation de la personne contrairement à ce que l’image de l’hypnose de spectacle renvoie.

 

L’état d’hypnose est un état tout à fait naturel que nous expérimentons tous, tous les jours, par exemple lorsqu’on lit, que l’on regarde un film ou en conduisant sur l’autoroute et que nos pensées sont ailleurs que concentrées sur la route, à ce moment-là la conduite est un automatisme acquis par l’inconscient. Un autre exemple, vous êtes  en réunion ou en cours et l’espace d’un instant vous n’êtes plus concentrés sur ce qui se dit mais sur ce que vous allez faire le weekend prochain, le menu du repas de ce soir ou la liste de courses.Vous êtes ainsi détachés de « l’ici et maintenant », et donc en état d’hypnose (état modifié de conscience).

 

L’état d’hypnose ou de transe, c’est quand notre conscient n’est pas en train d’analyser  mais que nos pensées s’abandonnent  à la rêverie.  A ce moment-là,  c’est donc l’inconscient qui prend plus de place. Le conscient est la partie de notre esprit qui est dans l’analyse, dans l’intégration de l’information. L’inconscient est responsable de l’accomplissement de nos besoins physiologiques (nous ne sommes pas conscient de notre digestion, nous ne réfléchissons pas à respirer à faire battre notre cœur…) Il est également le réservoir de nos souvenirs qu’ils soient visuels, olfactifs, émotionnels ou auditifs. L’inconscient a aussi pour but de nous protéger en refoulant certains souvenirs  désagréables.

 

Au cours d’une séance d’hypnose Ericksonienne, le thérapeute guide la personne pour qu’elle puise dans ses ressources afin de résoudre elle-même ses problèmes. La personne participe donc activement à son mieux être. Avant toute chose, le thérapeute va faire une anamnèse pour mieux connaître la personne, son environnement, son cadre de vie, ses hobbies, ce qu’elle aime faire, ses motivations et l’aider à prendre conscience de ses qualités aidantes et de ses freins concernant ce problème.Autant de choses importantes pour optimiser l’efficacité de cette technique. Il  va ensuite conduire la personne à se relaxer profondément à l’aide de ce qui la fait vibrer dans la vie (anamnèse)  (par exemple lui faire visualiser la plage avec ses odeurs, ses sons, la chaleur du soleil, la douceur du sable…) Une fois que la personne a lâché prise sur « l’ici et maintenant » le thérapeute (j’insiste sur ce terme parce que l’on ne parle pas d’hypnotiseur) va pouvoir travailler avec l’inconscient de la même façon avec des images, des scènes  métaphoriques … Le patient vit la séance  comme  un moment  de détente  agréable qui lui permet de se ressourcer.  On est très loin de cette image drainée par les films où l’on voit un acteur commettre un crime sous hypnose, je le répète il est impossible de forcer qui que ce soit à faire quoi que ce soit contre sa volonté.

 

Cette forme d’hypnose n’a pas de contre-indication hormis le fait qu’elle ne fonctionnera pas chez les personnes atteintes de troubles psychotiques et chez les personnes qui ont un traitement particulier  pour la dépression ou autre pathologie psychiatrique . Il n’y a pas non plus d’effets secondaires. L’hypnose Ericksonienne respecte toutes les caractéristiques individuelles de chaque personne. Grâce à cette méthode efficace, l’hypnose est donc totalement personnalisée. Cet état de transe vous permet de mettre en place les changements nécessaires afin d’atteindre vos objectifs.

Publicités