Et si vous changiez    Le propre de tout être vivant est de s’adapter pour survivre. Les animaux, les insectes, de manière naturelle, vont opérer des changements pour y arriver.  Certaines espèces se transforment radicalement  pour aller jusqu’à un complet changement d’apparence (chenille/ papillon, têtard/grenouille, larve/espèce adulte pour les coccinelles, les oursins…)

Mais l’être humain, lui qui est doté d’une intelligence supérieure, n’est pas un adepte du changement car le changement signifie aller vers l’inconnu et que l’inconnu fait peur. Pour de nombreuses personnes, il est parfois plus simple de rester dans une vie qui ne vous rend pas heureux plutôt que de risquer d’aller vers quelque chose d’inconnu, qui pourtant pourrait leurs apporter le bonheur. Beaucoup d’entre nous vivent dans l’attente du bonheur, d’un futur qui sera mieux, qui les rendra heureux et finissent par traverser toute une vie sans vivre l’instant présent,  sans profiter de chaque instant de bonheur, de chaque petit moment de bien-être. En espérant un futur meilleur sans se remettre en question maintenant, ils passent à côté de leur vie. Je suis sûre que vous êtes nombreux à vous reconnaître dans ces quelques lignes…

Les interrogations existentielles ne semblent pas être le propre de l’homme. On peut même dire que nous  possédons des capacités énormes à vivre avec nos conflits, nos incohérences et parfois même avec un mal-être très important. Le bonheur est à notre portée à tous, il est un état d’esprit. Pour certains, le bonheur est simple, il se lit sur leur visage, nous avons tous autour de nous des personnes qui rayonnent en permanence, toujours de bonne humeur, ces personnes qui transmettent leur bien-être par leur sourire, leur regard. Le bonheur s’apprend, alors si toi aussi tu veux être heureux, apprend le bonheur et ose changer !

Pourquoi attendre d’être au fond du trou, que la corde casse, alors qu’il est tellement plus simple d’agir avant, et surtout tellement moins douloureux ?

La réponse à cette question réside dans cette peur du changement, d’aller vers l’inconnu. Inconsciemment les êtres humains acceptent les contraintes et le mal être avec lequel ils vivent en utilisant des mécanismes différents selon les personnes et les situations :

  • Parmi nous quelques-uns rationalisent, tendent à se prouver à l’aide « d’une excellente raison logique », que leur comportement, leur réaction, leur choix… était la seule solution possible, alors qu’ils auraient certainement tendance à conseiller toute autre chose à un de leurs amis dans la même situation.
  • Certains se protègent corps et âme dans une activité de loisir, leur travail ou une addiction visant à oublier ce mal être, en oubliant même simplement de vivre.
  • Ou bien encore préfèrent projeter sur l’extérieur la cause de leur mal-être (conjoint, enfant, parent, supérieur, collègue, la malchance, la fatalité, le destin, la météo…)
  • D’autres encore utilisent leur caractère pour excuse, (je suis timide, nerveux, coléreux, impatient, timoré…) « je suis comme ça, je ne peux rien y faire ». Ils pensent ainsi que de la même manière qu’ils sont nés avec les yeux et les cheveux de telle couleur, le caractère est déterminé pour la vie. (Si vous pensez cela alors allez lire les articles de la rubrique Ennéagramme)

Ainsi lorsque l’on décide enfin qu’il est temps de mettre fin à ce mal-être, c’est bien souvent parce que l’on a atteint les limites du supportable ou bien même qu’on les a dépassées !  Dans un premier temps c’est vers l’extérieur qu’on se tourne, attendant la recette ou l’intervention magique, la solution toute faite (et si possible rapide) à nos problèmes, ne pensant pas naturellement que la solution est peut-être tout simplement en nous !

 

En conclusion, je dirais que si vous faites partie de ces personnes pour qui le bonheur n’est pas naturel, eh bien il faut apprendre à être heureux. Pour y arriver, la seule solution est de se remettre en question et de s’ouvrir à l’évolution de soi, au changement. Personne n’a dit que s’était facile, mais cela en vaut vraiment la peine!

Pourquoi certains sont si heureux alors que la vie n’est pas tendre avec eux tandis que d’autres qui ont tout pour être heureux ne le sont pas ? Telle est la question !

Si vous lisez ces quelques lignes, sur ce site en particulier c’est que vous avez déjà fait la démarche de chercher à répondre à cette question. Dans ce cas, certains livres sur le bonheur ou le bien-être peuvent vous y aider. Si votre démarche est plus profonde commencez par comprendre votre personnalité et débarrassez-vous de vos vieux démons, l’Ennéagramme, le reiki et l’hypnose peuvent vous y aider. Ces deux méthodes peuvent vous accompagner sur le chemin du bien-être, mais gardez à l’esprit que vous être la seule personne à pouvoir aller jusqu’au bout de votre chemin de vie !

 

Publicités