Si quelqu’un vous proposait un médicament qui traite une multitude d’affections, sans prescription, sans effets secondaires; vous ne le croiriez probablement pas.

Pourtant l’hypnose, sans être une baguette, ou une potion magique, est efficace et bénéfique dans un nombre assez important d’affections. Cette technique se démocratise prend une place de plus en plus grande dans les centres hospitaliers. Certaines mutuelles avec un forfait médecine douce prennent en charge une partie des séances en cabinet ou en milieu hospitalier. Combien de temps faudra-t-il à la sécurité sociale pour réaliser qu’en remboursant cette thérapie brève elle fera d’énormes économies en comparaison à d’autres qui sont plus longues et donc plus couteuses? Encore une fois il y a des choses qui nous échappent.

Publicités