Le champ d’action de l’EFT est très vaste, encore plus vaste que pour l’hypnothérapie.

Pourquoi avoir recourt à l’EFT plutôt qu’à l’hypnose ?

  • Pour une question de préférence du patient, ou du thérapeute selon le problème à traiter.
  • Pour ceux qui appréhende l’hypnose.
  • Pour les rares personnes qui ne sont pas sensibles à l’hypnothérapie.
  • Lorsque l’hypnose n’est pas efficace sur un problème donné.

J’utilise souvent certaines bases de l’EFT en complément de l’hypnose Ericksonienne.  Pour renforcer  l’efficacité de l’EFT, je peux la pratiquer sous hypnose. Il m’arrive également -chez les personnes très sensibles à l’hypnose- d’avoir recours à « l’hypnose flash » pour chercher la cause du ou des symptômes qui ont amenés la personne à consulter et ainsi traiter directement la cause en EFT plutôt que les conséquences.

  • L’EFT permet de traiter toutes les émotions négatives en générale.
  • les états négatifs et douloureux : déprime, état dépressif, découragement, stress, anxiété, colère, rejet, abandon, angoisses, insomnies, auto-dévalorisation, culpabilité, peur, colère, irritabilité…
  • les phobies
  • les douleurs physiques : mal de dos, maux de tête, problèmes de digestion (liés au stress, ou à certaines maladies chroniques)…
  • les problèmes relationnels et les croyances limitantes : auto-sabotage, manque de confiance, problèmes professionnels et familiaux, timidité…
  • les conséquences engendrées par des traumatismes physiques et psychiques : maladies graves, accidents, viol, divorce, deuil, choc…
  • Problèmes de poids liés au stress, troubles du comportement alimentaire,
  • Troubles sexuels
  • Troubles du sommeil
  • Stress, stress des examens…

Bien entendu au même titre que l’hypnothérapie,  cette méthode ne remplace pas la médecine traditionnelle et ne vous dispense surtout pas de consulter un médecin et en aucun cas de stopper un traitement médical sans son avis.

 

Publicités